Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
  • 04 81 91 68 89
  • info@spy-security.com

Category ArchiveMicro espion

Comment détecter des caméras et des microphones cachés

Faîtes une recherche physique des locaux. Soit une investigation minutieuse de l’appartement ou du bâtiment que vous souhaitez analyser afin de savoir si des câbles de micros espion ou de caméras ont été installés. Pour cela, repérez tout ce qui sort de l’ordinaire ou qui ne serait pas à sa place. Tableaux, fleurs, lampes, détecteurs de fumée caméra, haut-parleur, ordinateurs, pots de fleurs, luminaires, coussins de canapés, étagères, tapis, dessus de tables … Tous les endroits où cacher des caméras espion. Les caméras et micros espions « câblés » sont moins courants que les sans fils mais regardez malgré tout si des câbles apparaissent le long de plinthes car ils sont quand même utilisés pour la prévention des sinistres des entreprises commerciales.

Écoutez dans le noir

Vous tentez de déceler le bruit du matériel espion. Beaucoup de petites caméras sensibles aux mouvements font un bruit presque inaudible ou un bourdonnement quand elles fonctionnent. Puis vous éteignez les lumières et cherchez de faibles lueurs de diodes (DEL) rouge ou verte. Certains microphones ont un indicateur lumineux de mise sous tension. Les lumières éteintes, prenez une lampe torche et examinez attentivement les miroirs pour voir si une caméra est cachée derrière.

Utilisez un Détecteur de Signaux

Munissez vous d’un détecteur de fréquences radio ou tout détecteur de mouchards. Ces appareils portatifs sont petits et simple d’utilisation. Cependant, certains mouchards utilisent des séquences rapides de fréquences multiples appelées “spectre étalé”, imperceptibles au détecteur. Ces mouchards sont utilisés par des professionnels. Pour les trouver, il faut l’intervention d’un technicien. Utilisez votre téléphone portable pour déceler un champ électromagnétique. Passez un appel avec votre portable, puis déplacez-vous vers l’endroit où vous pensez qu’il y a une caméra ou un microphone. Si vous entendez un bruit de cliquetis pendant l’appel, cela veut dire que votre téléphone est sans doute en train d’interférer avec un champ électromagnétique.

Utilisez un détecteur de signaux

Examinez les chambres d’hôtel. Assurez-vous que le microphone de votre ordinateur et de votre webcam sont éteints et couverts lorsque vous ne les utilisez pas. Les appareils de surveillance sans fil sont un peu plus gros car ils contiennent l’équipement nécessaire à la transmission sans fil.

Le rôle d’un détecteur

Ce détecteur de caméra vous permet de savoir si quelqu’un vous écoute ou vous filme à votre insu. Vous allez localiser les éventuels micros, caméras cachées ou traceurs GPS. Portable et facile à utiliser, vous pourrez avoir cet appareil sur vous. Un moyen simple et pratique d’assurer votre sécurité et de protéger votre vie privée.

Les fonctions d’un détecteur de signaux

Détecteur de signal sans fil, il est conçu pour détecter les micros sans fil cachés, les téléphones cellulaires ou tout appareil émettant des fréquences radio entre 1 MHz à 6.5 GHz. Chaque fois qu’il détecte un signal, le détecteur émet un bip ou une vibration. Une fois détecté, il suffit de suivre les LED indicatrices de puissance et de suivre le signal. Détecteur d’objectif caméra ou appareil photo:
 il comprend 6 lumières LED très intenses. Quand vous allumez le détecteur, les lumières sont réfléchies par les éventuels objectifs d’appareils espions dissimulés. En regardant par la fenêtre de visualisation vous pourrez localiser la plus petite des caméras espions.

Retrouvez tout nos produits sur les caméras espion sur notre site.

www.spy-security.com

Les micros espions, allo j’écoute

Allo j’écoute Si vous avez besoin d’enregistrer une conversation entre plusieurs personnes, un appel téléphonique ou toute voix émise à distance et que surtout vous ne voulez pas être repéré, une caméra espion possédant un micro espion est une arme fatale pour tout savoir, tout entendre, tout découvrir. L’espionnage est parfois nécessaire, en effet, dans le cadre de la vie privée comme dans des situations professionnelles compliquées où il est utile de pouvoir être informé.

La discrétion au service de l’information Discret mais d’une efficacité grande et pertinente, le micro espion GSM caméra et enregistreur permet de détecter les sons ou les images par un simple SMS. Vous recevrez à la fois la photo prise par la caméra sur votre téléphone et vous entendrez grâce au micro intégré l’enregistrement de la ou des voix. Et ce, avec une simple carte SIM d’un opérateur mobile et une carte micro SD.

Une écoute à distance pour une totale protection de l’écoute La sensibilité des micros est essentielle pour une écoute discrète. La distance est le critère numéro 1 qui doit guider votre choix lorsque vous acquérez ce type d’appareil. Les modèles proposés ont des portées d’écoute qui varient de quelques mètres à un kilomètre et demi. Cette portée d’écoute est liée avec les possibilités d’enregistrement, qualité capitale pour fournir des preuves en cas de besoin. La portée de l’écoute va précisément de 10 à 15 mètres carré jusqu’à 1500 mètres grâce à un micro émetteur sans fils et un récepteur de haute sensibilité. L’écoute proprement dite se fait avec les écouteurs positionnés à l’intérieur des oreilles.

Des équipements de l’ensemble caméra-micro-enregistreur complets La micro espion caméra MMS enregistreur, au prix de 69 € possède un équipement complet qui la rend autonome, réactive et efficace. La caméra espion GSM possède un micro espion et un enregistreur audio. Pour lancer le démarrage de la caméra et de l’enregistrement vidéo ou audio, il suffit d’appeler le micro espion. Si la batterie est faible ou que la mémoire est saturée, un SMS sera envoyé. L’autonomie de l’enregistrement vidéo est de 5 heures et de 20 heures en ce qui concerne l’enregistrement audio.

Un micro espion d’écoute à 1500 mètres de portée La distance de transmission est indubitablement le point fort de cet appareil. Pour un prix de seulement 89 €, vous pouvez écouter à 1500 mètres d’éloignement une ou plusieurs voix grâce à un micro émetteur sans fils et entendre l’audio sur le récepteur. En outre, la petite taille de l’ensemble permet de le placer dans un meuble ou derrière un bibelot. Les écouteurs placés dans les oreilles facilitent grandement la discrétion de l’utilisation de ce micro espion.

Les yeux et les oreilles discrets et intelligents de la sécurité

La miniaturisation des composants électroniques, et notamment celle des microprocesseurs, a vu le développement de nombreux équipements de surveillance discrète. On peut désormais, en respectant le cadre de la législation, tout écouter et voir sans être vu. Les micros espions et les mini caméras que le folklore populaire qualifie de caméra espion se dissimulent dans les endroits et au cœur des objets les plus inattendus. Il est très facile de stocker et de diffuser les informations obtenues en toute sécurité sur des supports informatiques de grande capacité. Les révolutions qu’ont subi le développement des programmes informatiques autorisent aujourd’hui la reconnaissance automatique des visages et des objets comme la reconnaissance de la parole et la traduction instantanée des conversations. Ce qui hier était réservé à l’usage des officines d’état est maintenant à la disposition des particuliers. Néanmoins les vrais espions ont encore une bonne longueur d’avance sur les amateurs.

Les rois de la dissimulation

Pour pouvoir écouter et voir à l’insu des personnes il faut commencer par être capable de bien dissimuler les appareils dont on se sert. Autrefois réservés à James Bond et consorts, les matériels d’écoute et de vidéo cachés sont aujourd’hui monnaie courante. Sur ce site vous trouverez des caméras qui sont dissimulées dans des montres, des lampes et même des clés de voiture caméra. Les micros ne sont pas en reste on peut les placer quasiment partout à cause de leur miniaturisation extrême. Pour les matériels d’enregistrement vidéo et audio il faut considérer deux paramètres essentiels. La sensibilité du matériel et sa portée ou sa capacité de stockage. Plus le matériel sera sensible plus on pourra le positionner loin de sa cible. Au contraire si l’appareil d’écoute ou de filmage est peu sensible il conviendra de le placer près de la cible et il faudra donc le rendre indétectable. Si les informations doivent être exploitables en temps réels l’appareil d’écoute ou de filmage devra disposer d’un émetteur plus ou moins puissant, c’est une question de budget. Si on peut se contenter de ne traiter les informations recueillies qu’après coup il sera possible de les enregistrer directement sur l’appareil. Sur une carte SD par exemple. On la récupérera ainsi que son précieux contenu et tout le dispositif de surveillance après l’intervention.

Stocker l’information

Le stockage des informations recueillies n’est pas un vrai problème. La technologie a tellement évolué que souvent on peu se contenter d’utiliser quelques cartes mémoires. On les transférera ensuite sur des disques durs ou de préférence sur le cloud. On évitera ainsi de les perdre et les informations seront hors d’atteinte de personnes non autorisées à les consulter. Si besoin est, et c’est vivement recommandé, on les encryptera avec un logiciel gratuit ou du commerce. Il ne faudra pas non plus oublier d’effacer les supports de départ avec des logiciels fiables. Il ne faut jamais faire confiance aux fonctions intégrées des systèmes d’exploitation comme Windows ou iOs, encore moins à leurs poubelles. Ils permettent toujours aux spécialistes de retrouver les informations que l’on croyait détruites à jamais. Lorsque l’on capte des images ou des paroles à l’insu de ceux qui sont visés la règle veut que les informations soient mises en lieu sûr et uniquement consultables par des personnes autorisées.

Identifier et interpréter

La révolution informatique est en marche, elle s’appelle Machine Learning. Ce terme anglais qui équivaut à la notion d’apprentissage par la machine est assez explicite. On ne programme plus un ordinateur en lui indiquant des règles pour résoudre des problèmes, on lui indique plutôt des exemples de cas ou le résultat doit être vrai ou faux. Ces programmes issus de l’intelligence artificielle sont capable de visionner et d’interpréter des millions d’images ou de sons. Il en tirent alors des règles générales qui les autorisent à reconnaître de façon très fiables de nouvelles images ou de nouveaux sons qu’ils n’ont jamais encore rencontrés. Cet apprentissage était autrefois impossible pour des raisons de puissance de calcul des ordinateurs comme pour des raisons d’indisponibilité d’ensemble d’images et de sons assez conséquents. Ce n’est plus le cas. Même les PC de monsieur-tout-le-monde sont assez puissants pour reconnaître le visage de leurs propriétaires ou sa voix. Les modèles actuels intègrent d’ailleurs souvent ces reconnaissances faciales et vocales pour garantir l’accès aux ordinateurs. Avec des sociétés comme Google, les chercheurs ont à leur disposition des dizaines de millions d’images, de vidéos et de conversations qui sont exploitables pour la généralisation et la classification des contenus par Machine Learning. Vous imaginez aisément ce que peut faire un ordinateur puissant équipé du bon logiciel. Il existe désormais de nombreuses applications qui sont capable de reconnaître un visage humain avec plus d’efficacité qu’un cerveau d’homme. C’est encore plus vrai avec la compréhension des conversations. Les derniers programmes sont capables de suivre une personne dans une foule sur bande vidéo. Ils peuvent dire si cette personne a un comportement violent par exemple. La traduction des conversations peut se faire en simultané et en plusieurs langues, cela marche déjà dans Skype. Les derniers logiciels sont même capables de comprendre le sens des conversations !

Des solutions d’avenir

Les inventeurs et fabricants de matériels d’observation discrets ne se reposent jamais. Ils sont toujours à l’affût de nouvelles technologies pour filmer et enregistrer des cibles à leur insu. Les services spécialisés et les professionnels du domaine ont cependant toujours une longueur d’avance. On pourra évoquer par exemple le fameux micro laser utilisé par de nombreuses officines. Celui-ci n’est pas vraiment un micro. C’est plutôt un émetteur laser que l’on dirige vers la vitre d’une fenêtre derrière laquelle se tient une conversation. Les vibrations imperceptibles de la vitre sont mises en évidence par le laser. Un récepteur est capable de les décoder et de les transformer en sons. Le fin du fin c’est cette appli que vous pourrez télécharger gratuitement sur internet. Elle a été développée par les étudiants d’une grande université américaine. Elle met à profit le magnétomètre des smartphones. Celui-ci peut être utilisé pour détecter les mouvements du téléphone afin de changer le mode d’affichage, de portrait à paysage par exemple. Eux l’utilisent pour toute autre chose. Avec cette puce intégrée à votre smartphone ils sont capables de détecter les vibrations même infimes générées par les sons d’une conversation. Ils n’ont plus alors qu’à les transmettre à qui voudra bien les écouter.

Tout ce qu’il faut savoir sur le micro espion

Le micro espion est un petit dispositif électronique qui permet de faire des écoutes audio. Celui-ci est un véritable matériel pour espionnage. Son utilisation se fait autant dans un cadre professionnel que personnel.

L’appareil se présente ainsi sous la forme d’un petit boîtier compact. Sa résistance ou sa durabilité varie bien entendu selon le modèle. Le dispositif embarque un microphone intégré qui rend possible d’enregistrer du son – on s’en sert surtout pour écouter discrètement des conversations. Notons qu’il est possible de configurer la sensibilité du microphone. Le réglage ne sert pas que pour la qualité des enregistrements, celui-ci facilite aussi l’utilisation de l’accessoire. La détection sonore peut automatiquement lancer un enregistrement. Dans la mesure où vous choisissez l’option la plus élevée de la sensibilité du microphone, l’appareil peut capter les conversations à voix basse.

Les données d’enregistrement sont ensuite conservées sur une mémoire interne ou bien une carte micro SD pour certains type de micro. Un micro espion peut également proposer un support GSM. L’écoute à distance en direct est le principal intérêt de l’usage d’une carte SIM. Pour bénéficier de cette option, vous enregistrez votre numéro de téléphone dans l’appareil. Lors de la détection d’un son, le micro espion lance automatiquement un appel. Vous pouvez ainsi entendre tout ce que le microphone capte en prenant l’appel.

Par ailleurs, le micro espion est un accessoire autonome ne nécessitant aucun câblage pour fonctionner. Une batterie rechargeable en Lithium-ion à haute capacité sert généralement d’alimentation pour ce type de dispositif. L’autonomie de l’appareil varie évidemment selon la capacité de la batterie. L’autonomie moyenne pour ce genre de gadget est d’une dizaine de jours.

L’appareil d’écoute est en général proposé avec plusieurs accessoires à la vente. Ces derniers sont principalement le chargeur, un câble USB et une notice d’utilisation. Le câble USB sert pour le transfert de données sur un ordinateur. Dans la mesure où le dispositif ne comporte pas de mémoire interne, la carte micro SD n’est pas incluse dans la boîte. Précisons que le transfert de données peut également se faire en démontant la carte pour insérer celle-ci dans un ordinateur ou un appareil mobile.

Le micro espion, également un appareil de localisation

Le progrès technologique permet aujourd’hui d’intégrer dans le micro espion un traceur GPS pour certains appareils. On trouve facilement ce genre de modèle sur le marché. La présence d’un traceur GPS améliore les fonctionnalités de l’appareil d’écoute. Il devient alors possible de suivre tous les déplacements de sa cible tout en écoutant ses conversations.

Le microphone espion fonctionne avec une carte SIM. Précisons que la partie Traceur GPS du dispositif peut également exploiter cette puce. Une balise GPS sans carte SIM présente un inconvénient majeur, à savoir une distance de détection limitée. La présence d’un support GSM change la donne et offre de nombreuses possibilités. Grâce à la carte SIM, l’appareil d’écoute et de localisation est capable d’envoyer une alerte SMS en cas de détection d’un déplacement. La distance de détection est par ailleurs illimitée. Vous n’avez pas besoin de prendre en filature votre cible dans votre mission d’observation. Le suivi de ses déplacements s’effectue via une plateforme en ligne. Cette dernière est accessible depuis un navigateur sur un ordinateur sous macOS ou Windows. Vous pouvez également localiser le microphone traceur GPS avec une application dédiée. Cette dernière est compatible avec les appareils mobiles (smartphones ou tablettes) sous iOS ou Android. Ce qui est bien entendu plus pratique. Notons qu’il y a un bien un frais d’accès pour la plateforme en ligne ou l’application mobile – celui-ci est toutefois inclus dans le prix de l’appareil. Par ailleurs, l’utilisation de la carte SIM ne requiert aucun abonnement.

Micro espion camouflé en banal objet du quotidien

Dans sa version la plus conventionnelle, le microphone d’espionnage présente un boîtier compact. Sa taille est assez réduite, ce qui facilite sa dissimulation. L’appareil se cache ainsi sans problème derrière une pièce de décoration sur un meuble ou sur le bureau. Dans la mesure où vous conversez avec une personne et que vous désirez que la discussion soit enregistrée, il vous est possible de placer le dispositif dans votre poche. Votre interlocuteur ne risque pas de le remarquer.

Aussi performant que puisse être le microphone du dispositif, il reste que la qualité d’une écoute audio dépend de la proximité avec la source sonore. Ainsi, plus vous rapprocherez l’accessoire de la personne cible, mieux le dispositif captera la voix de celle-ci. Ceci dit, un petit boîtier posé sur une table lors d’une conversation va certainement susciter des suspicions. Il faut donc utiliser un matériel ressemblant à un banal objet du quotidien. Pour une mission d’écoute, vous pouvez par exemple opter pour un stylo micro espion GSM. Ce genre de modèle bénéficie d’une finition parfaite faisant passer le dispositif pour un simple stylo. Personne ne se douterait que le banal stylo posé sur le bureau ou la table puisse être un microphone.

Les fabricants proposent également des modèles spécialement conçus pour les écoutes dans un véhicule. Il est en effet possible d’opter pour un micro espion allume cigare. Le dispositif passe ainsi inaperçu dans l’habitacle d’un véhicule. Il est courant que les modèles conçus pour les voitures embarquent une balise GPS.

Micro espion avec caméra

Une balise GPS n’est pas le seul composant que les fabricants peuvent intégrer dans un microphone pour espionnage. Il est tout à fait possible que le matériel embarque également une caméra. Celui-ci est ainsi en mesure d’enregistrer une conversation et de filmer en même temps. Néanmoins, ce genre de micro espion est peu courant.

Il y a encore quelques années, filmer en caméra cachée était une mission plutôt compliquée. Les caméscopes étaient encore encombrants et il était assez délicat de les dissimuler. Aujourd’hui, on dispose de minuscules caméras qui facilitent les prises de vue de manière furtive. Il est même possible de cacher ces appareils dans des objets comme un porte-clés, un stylo ou encore une montre. Micro-caméra n’implique pas forcément des images de qualité moindre. Au contraire, les capteurs vidéo sont assez performants pour filmer en HD voire Full HD. Ce type d’équipement est désormais facile d’accès. On peut utiliser les mini caméras pour constituer des preuves ou comme accessoires de vidéosurveillance. Le capteur vidéo d’un micro espion est moins performant que celui d’une mini-caméra. Il est juste assez puissant pour permettre d’identifier une personne. C’est la raison pour laquelle les micros avec caméra sont peu courants. Par ailleurs, une mini-caméra peut aussi être équipée d’un microphone intégré.

Les multiples utilisations du micro espion

Les applications sont effectivement nombreuses. Contrairement aux idées reçues, l’usage du micro espion n’est pas une exclusivité des professionnels. Le matériel peut aider à trouver des solutions à de nombreux problèmes du quotidien. Vous êtes parent et vous avez des inquiétudes quant au comportement ou aux activités de votre enfant. Afin de trouver des éléments de réponse à votre problème, vous pouvez installer un micro dans sa chambre. Vous saurez ensuite quels genres de discussion votre enfant peut avoir au téléphone. Si vous ne souhaitez pas qu’il découvre le matériel, vous choisissez un modèle camouflé dans un banal objet du quotidien. Un micro avec traceur GPS vous permettra non seulement d’écouter les conversations de votre enfant, mais aussi de suivre ses déplacements. Il ne sera plus en mesure de vous tromper lorsqu’il n’ira pas à l’école, par exemple.

Vous avez des doutes sur la sincérité de votre partenaire. Le microphone vous permettra soit de confirmer vos craintes soit de lever votre suspicion. Cela est également vrai pour votre colocataire ou bien votre femme de ménage.

Toujours sur le plan personnel, mais sur votre situation au travail cette fois-ci. Vous suspectez une activité anormale dans votre bureau pendant vos absences. Vous laissez un micro espion dans le lieu pour démasquer le collègue qui interfère dans vos opérations. La voix seule ne permet pas parfois d’identifier une personne. Afin d’éviter cet inconvénient, un modèle avec caméra est alors recommandé.

Bien entendu, les entreprises et les professionnels trouvent un grand intérêt à utiliser un micro espion. Les entreprises voient en ce type d’équipement un outil pour mieux surveiller son personnel. L’espionnage économique ou industriel est une réalité, et il est important de s’en préserver. Cette menace peut avoir des conséquences dramatiques sur les performances de l’entreprise. Il est donc important de bien suivre ses employés. Les professionnels intéressés par un microphone espion sont en général les journalistes d’investigation ou les détectives privés. L’appareil est utilisé pour obtenir des informations cruciales.

Il ne faut pas oublier que le micro espion peut également être un matériel de sécurité. Vous pouvez en effet vous en servir pour protéger votre maison en votre absence. Renforcer la sécurité de son domicile requiert souvent des moyens financiers considérables. Dans la mesure où vous ne souhaitez pas dépasser votre budget, vous pouvez vous en remettre au microphone espion. Le lancement d’un enregistrement s’effectue automatiquement grâce à un détecteur de son. Les modèles qui sont dotés d’un support GSM peuvent lancer des appels lorsqu’ils se déclenchent. L’appareil est ainsi pratique pour prévenir des cambriolages.